Accueil Dossiers Kamasutra Horoscope Forums Sondages Témoignages Boutique Sextoys Boutique Lingerie
Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Rapports Sexuels : Cas particuliers > La vie amoureuse et sexuelle après 60 ans

La vie amoureuse et sexuelle après 60 ans

1 - Une vie sexuelle toujours active



La sexualité après 60 ans est parfois encore considérée comme choquante et tabou. Cependant, plus des ¾ des personnes ayant entre 60 et 70 ans entretiennent toujours des rapports sexuels complets et réguliers (pénétration, sexe oral, masturbation).
Une sexualité plus riche ? Si les rapports sont souvent moins fréquents, en revanche leur qualité et la satisfaction sexuelle augmentent. Avantage non négligeable : comme la femme n'a plus ses règles, il n'y a plus besoin de se préoccuper de contraception ni de craindre une grossesse non désirée. Le couple est donc moins stressé et peut faire l'amour à n'importe quelle période du mois.

2- Problèmes sexuels et solutions



Chez l'homme


Les problèmes d'érection, qui commencent parfois à 40 ans, deviennent plus fréquents encore à 60 ans. L'érection est en effet moins systématique, et met souvent plus de temps à se déclencher. En stimulant directement le pénis de son partenaire, la femme l'aidera à conserver son érection. Celle-ci peut en effet disparaître à plusieurs reprises pendant le rapport sexuel. Mais cette mésaventure n'implique pas nécessairement une baisse de l'excitation ou du désir.
Vous pouvez aussi déclencher des érections artificielles au moyen d'un développeur : une pompe permettant au sang d'affluer vers le pénis.
Une fois l'érection amorcée, ne tentez pas le diable en prolongeant les préliminaires indéfiniment: passez directement à la pénétration. D'ailleurs vous n'avez pas besoin d'une érection totale!
Profitez de votre érection matinale: votre taux de testostérone étant plus élevé à ce moment, cette érection est souvent plus performante.
L'éjaculation est souvent moins puissante: il y a moins de contractions et moins de sperme expulsé, mais les sensations sont toujours aussi agréables.
L'impuissance augmente avec l'âge : elle touche un homme sur deux après 75 ans. La prise de certains médicaments, des problèmes hormonaux, vasculaires ou neurologiques peuvent être à l'origine de ce problème. Selon Masters et Johnson, 90 % des problèmes d'impuissance sont liés à des facteurs psychologiques (anxiété, dépression, départ à la retraite…).
Une bonne nouvelle cependant: les éjaculateurs précoces vont enfin être capables de tenir plus longtemps et de faire ainsi durer le plaisir.

Chez la femme


Après la ménopause, le taux d'hormones féminines (estrogènes, et progestérone) diminue et provoque diverses transformations sexuelles. La lubrification vaginale pendant la phase d'excitation se fait souvent plus difficilement. L'hormonothérapie de substitution peut aider à corriger ce problème. Son partenaire, en prolongeant les préliminaires, fera durer la stimulation et fera ainsi augmenter la lubrification. Pensez aussi au sexe oral: avec la salive, plus de problème de lubrification! Si la pénétration reste trop douloureuse, utilisez un lubrifiant. N'oubliez pas que la masturbation et les relations sexuelles aident le vagin à garder toute son élasticité.

Manque de désir ?


Chez l'homme comme chez la femme, la baisse de la libido est aussi liée à une diminution du taux d'androgènes (surtout testostérone) dans le sang. Des problèmes de cœur, du système sanguin et du système nerveux peuvent aussi faire diminuer l'intérêt sexuel chez l'homme. Les effets secondaires des médicaments n'arrangent pas toujours les choses. Une hormonothérapie de substitution peut aider à faire renaître le désir.

 

Autres articles du dossiers "La vie amoureuse et sexuelle après 60 ans"

 

OhPlaisir vous conseil la lecture de :

 
 
© 2007 - 2012 OhPlaisir.com - Tous droits réservés - Contact - Site réalisé par |iN| iNuage